Fuites (2016)

Fuites

Lire la vidéo

Dans une séquence de l’immédiat, on voit des corps en train de tomber, on ne voit que leur chute,
sans que l’on ne voit ni leur départ, ni leur arrivée
dans des intervalles, des espaces entre
du haut vers le bas, d’un bord à l’autre, de manière incessante
tous les corps pourraient être les mêmes.

Dans la prochaine version de l’immédiat
les corps seront projetés de grandes hauteurs, à travers l’espace, d’un bord à l’autre
toujours avec cette particularité que l’on ne voit ni élan ni réception
seulement de la pure suspension
la chute toute nue.

De et par : Camille Boitel