Le système sensible (2015)

le-systeme-sensible

Le système sensible

le systeme sensible

“on n’attend rien de vous
on n’attend pas que vous attendiez quelque chose de nous
on n’attend pas non plus que vous ne vous attendiez à rien
on ne vous demande pas de nous aimer comme nous sommes
peut-être qu’on vous aimera comme vous êtes
même si vous n’êtes pas (vraiment) comme vous êtes
ou que vous n’êtes pas là (on nous aurait prévenu)
si vous voulez savoir ce qu’il va se passer (nous-même cherchant à ne pas le savoir)
on peut peut-être tenter de vous raconter ce qui pourrait arriver
mais de le raconter le rendrait d’autant plus improbable
à moins que vous ne vous aperceviez pas que ça n’a plus rien à voir avec ce que nous venons de vous dire
il s’agirait de voir l’écriture en train d’avoir lieu
de vivre une écriture au moment de son écriture
écriture faite de corps, d’espaces, de sons, de gestes et de matériaux mêlés, de mots et de rythmes mêlés, de rythme, matériau, son d’espace corps matière mêlés, de morceaux de précis flou lent, de vif d’histoires mêlées, de bouts de mémoires de ma vie et de la tienne mêlées de vivre des vies invivables ensemble, attentivement. peut-être.

C’est une sorte de spectacle, nous jouerons pour vous, nous parlerons, nous vivrons un peu ensemble. Vous pourrez rester à peine, venir et repartir tout de suite, revenir des dizaines de fois, rester à toutes les séances

pour spectateurs curieux furieux blasés enfants vieillards idiots fous précis distraits passionnés quelconques connaisseurs méconnaisseurs solitaires hasardeux retardataires acharnés, ou les autres.”